Archives mensuelles : février 2018

Intérieur d’artiste.

Après quelques recherches au CDI pour définir les caractéristiques stylistiques d’un artiste choisi par l’élève, les classes de 3eme ont eu à créer une petite maquette en papier, un intérieur, qui soit représentatif du style de l’artiste choisi. Le mobilier (formes et couleurs), les éléments de décoration etc… devaient permettre d’identifier le style de l’artiste comme une pièce dédiée à ou réalisée par cet artiste.

 

Des nouveaux profs au collège Goscinny !

Arrivée de trois nouveaux professeurs au collège René Goscinny

Nous avons interviewé trois nouveaux professeurs arrivés au début de l’année scolaire 2017-2018.

Nous leur avons posé des questions pour apprendre à les connaître.

https://pixabay.com/fr/livre-record-lire-2841867/

Questions posées à Mme Girardot, professeure de français :

– Pourquoi êtes-vous venue au collège ?

J’ai été mutée, après mon année de stage, au collège Goscinny.

– Pourquoi avez-vous eu l’envie d’enseigner le français ?

J’ai toujours aimé lire et écrire. J’aime penser que les histoires nous en apprennent plus sur nous-même.

– Avez-vous été bien accueillie par les autres enseignants ?

Très bien. Ils ont tous été très gentils.

– Dans quel établissement étiez-vous l’année dernière ?

Je me trouvais au collège Châteaudun de Belfort.

– Combien de niveaux de classe avez-vous ?

J’ai des élèves de 6e, de 5e et de 4e.

– Combien de classes avez-vous ?

J’en ai 4.

– Est ce que vous-aimez le collège ?

Oui, c’est un endroit agréable.

– Est ce que vous aimez la cantine ?

Je n’y mange pas.

https://pixabay.com/fr/photos/physicien/

Questions posées à M. Chavanelle, professeur de physique :

– Pourquoi êtes-vous venu au collège ?

Je suis venu au collège, parce qu’on m’a demandé de venir y enseigner.

– Pourquoi avez-vous eu l’envie d’enseigner la Physique – Chimie ?

J’adore ces disciplines qui permettent d’expliquer et de prévoir les résultats d’expériences !

– Avez-vous été bien accueilli par les autres enseignants ?

Oui, très bien.

– Dans quel établissement étiez-vous l’année dernière ?

J’étais au collège Châteaudun, à Belfort.

– Combien de niveaux de classe avez-vous ?

J’en ai 2 : 5e et 4e

– Combien de classes avez-vous ?

J’ai six classes, trois 5e et trois 4e

– Est ce que vous-aimez le collège ?

Oui, les locaux sont agréables et les élèves sont sympathiques. 

– Est ce que vous aimez la cantine ?

Oui, les repas sont variés, équilibrés et généralement très bons !

https://pixabay.com/fr/espagne-la-carte-drapeau-contour-1500646/

Questions posées à M. Leroy, professeur d’espagnol :

– Pourquoi êtes-vous venu au collège ?

J’ai été affecté au collège Goscinny. Ce n’est pas un choix, sachant que j’habite à presque 1h de valdoie !

– Pourquoi avez-vous eu l’envie d’enseigner l’espagnol ?

J’ai un master en anglais et en espagnol. Ayant vécu 4 ans entre Glasgow et Alicoupe (en Espagne), j’ai choisi l’espagnol, étant plus à l’aise à l’oral et ayant une bonne maîtrise de la grammaire. 

– Avez-vous bien été accueilli par les autres enseignants ?

Oui, très bien, l’équipe semble soudée et on m’a ouvert les portes toutes grandes au mois d’octobre. 

– Combien de classes avez-vous ?

Je m’occupe de huit classes.

– Est ce que vous-aimez le collège ?

Je répondrai à cette question en fin d’année. Mais globalement tout se passe bien jusqu’ici.

– Est ce que vous aimez la cantine ?

J’y ai très peu mangé jusque-là, mais je crois savoir qu’on y mange plutôt bien.

Hillary, 5eE.

Assez de neige pour la Transju !

La Transjurassienne a eu lieu les samedi 10 et dimanche 11 février en Franche-Comté. Plus de 4000 personnes ont participé à ces compétitions de ski de fond.

La neige était elle aussi au rendez-vous !

Il y avait plusieurs parcours sur les deux jours : 25, 48 et 56 km en classique ou en libre.

[slideshow_deploy id=’5005’]

Crédit photo : K. Griffon

Voici les tracés d’après le site officiel :

http://latransju.com/

  

 

 

Parmi les concurrents, il y avait des amateurs et des professionnels… et des professionnels d’autres sports comme Thibaut Pinot, le cycliste Haut-Saônois !

Certains étaient là aussi pour représenter des associations et les faire connaître, comme l’une d’entre elles pour le don de moëlle osseuse.

Vanina et Lilou, 6A

Le carnaval

source : pixabay.com

Le vendredi 9 février, au collège, nous fêtions carnaval. Les élèves et le personnel étaient invités à se déguiser et des beignets, offerts par le Foyer Socio-Educatif, ont été distribués à la récréation.  Carnaval, c’est une grande fête que tout le monde connaît, mais savez-vous quelles sont ses origines ?

La fête de carnaval date du XIXème siècle. Le mot « carnaval » vient de l’expression latine « carne levale », qui signifie « enlever la chair », c’est-à-dire ne plus manger de viande.

source :https://pxhere.com/fr/photo/824023

La fête de carnaval précède le Carême, période où les Chrétiens jeûnent (ils ne mangent plus de viande ni d’aliments riches en gras et en sucre).
Si le Carême est une période de jeûne et de prière, le carnaval, lui, autorise les pires folies !

Au Moyen-Age, par exemple, on pouvait jeter sur les autres des œufs pourris, des épluchures, des mottes de foin ou de fumier. Heureusement, aujourd’hui ce sont des confettis !

Pendant le carnaval, chacun peut se transformer comme il veut ! Très souvent, chacun rêve d’un nouveau costume qui est son exact opposé.

Le carnaval se termine par une grande farandole et un immense feu de joie où l’on brûle, à la nuit tombée, le plus beau char ou le Roi Carnaval.

Des fêtes de carnaval très célèbres

source : pixabay

Il y a certains carnavals qui sont très connus comme le carnaval de RIO : Cette ville du Brésil organise un des plus beau carnaval au monde. La danse traditionnelle est la samba, les danseurs et les danseuses portent des tenues spectaculaires et d’immenses coiffures de toutes les couleurs, les chars défilent le long des avenues.

source : pixabay

Le carnaval de VENISE : Aujourd’hui, les somptueux costumes du Carnaval de Venise s’inspirent du théâtre traditionnel italien avec Pierrot, Polichinelle et Arlequin.

source : wikimedia.com

Le carnaval de DUNKERQUE : le tambour-major mène la fanfare, les musiciens portent des cirés jaunes en souvenir des pêcheurs qui ont créé le Carnaval. Il n’y a pas de masques mais les visages sont très maquillés et on porte des chapeaux à fleurs et à plumes .                                     

source : wikimedia.com

Plus près de chez nous, le carnaval de BALE commence lundi 19 février et fini le mercredi 21.  Le Morgenstreich est un défilé hors du commun qui commence à 4h du matin, le lundi suivant le Mardi Gras.      

               

 

 

                                       Lise-Marie et Eléa

Epiphanie et galette des rois

Les origines :

A l’origine, l’Épiphanie marque l’arrivée des Rois Mages auprès du petit Jésus pour les chrétiens.

En France, depuis le Moyen Âge, pour célébrer cet événement les chrétiens mangent une « galette des rois ».

Il existe plusieurs sortes de galettes suivant les régions du monde, dont le point commun est qu’elles contiennent une fève à l’intérieur.

A l’intérieur de la crème frangipane, une fève est glissée. Celui (ou celle) qui la trouve est déclaré(e) roi (ou reine). La date de l’épiphanie est fixée au 6 janvier et n’est pas férié en France. Les chrétiens ont l’habitude de la fêter le dimanche qui suit le 1er janvier.

Dans le Sud de la France, la galette des Rois est une brioche parfumée à l’essence à la fleur d’oranger et recouverte de sucre et de fruits confits.

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gateau_des_rois1.JPG

En Franche-Comté, c’est une galette à base de pâte à chou recouverte de sucre et de beurre, aromatisée à la fleur d’oranger.

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Galette_comtoise.JPG

Voici d’autres traditions :

  • le pithiviers dans le Loiret
  • la galette beurrée (ou au beurre) en Belgique ou dans le Nord de la France
  • la nourolle en Normandie
  • le bolo rei au Portugal
  • le tortell en Catalogne
  • le roscon  en Espagne
  • le king cake  au Sud des États-Unis
  • la rosca au Mexique
  • la vassilopita en Grèce
  • la pitka en Bulgarie

Prune, 6eA.