La langue des signes

La langue des signes

Clara D., Laure et Clara C. vous proposent quelques mots en langage des signes.

Les langues des signes désignent les langues gestuelles (produites par les mouvements des mains, du visage et du corps dans son ensemble) que les personnes sourdes ont développées pour communiquer. Elles assurent toutes les fonctions remplies par les langues orales.

Comment les personnes sourdes s’expriment -elles ?

https://pixabay.com/fr/mains-langue-des-signes-cercle-541830/

La plupart des personnes sourdes communiquent entre elles en « signant  » , c’est-à-dire en parlant un langage gestuel. A chaque mot correspond un signe. Ces signes se font avec les mains et l’expression du visage. Des écoles, collèges et lycées proposent de l’apprendre à tous.

Pour communiquer avec les entendants, on fait appel à des interprètes en langue des signes. Ils traduisent du français oral en langue des signes et inversement. On en voit parfois à la télévision, dans les hôpitaux, les théâtres…

Lire sur les lèvres

Une personne sourde peut apprendre à lire sur les lèvres. Pour l’aider, son interlocuteur peut utiliser le «  langage parlé complété », le LPC. Le LPC accompagne la langue orale avec des gestes pour mieux la faire comprendre. Cela permet , par exemple, de mieux distinguer le P, le B et le M, qui forment le même geste sur les lèvres.

 HISTORIQUE DE LA LANGUE DES SIGNES C’est en Espagne au XVIème siècle que l’on trouve les premiers éducateurs pour sourds notamment le moine bénédictin Pedro Ponce de Léon (1520-1584). Mais ce n’est qu’en 1620 que le premier livre sur l’éducation des sourds sera publié par Juan Pablo BONET (1579-1633).

Editions Circonflex

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le livre « Précis de la langue des signes françaises » qui se trouve au CDI.